Pondéralement vôtre...

...

30 octobre 2008

Le Diester : le biocarburant qui m'aide à mieux respirer !

Quand on essaie de prendre soin de sa santé et de son corps, on prend conscience qu'il ne faut pas limiter ces soins sa petite personne. Le monde qui m'entoure me devient de plus en plus important : quand je fais mes randonnées pour me remettre en jambe et que je respire un bon air frais, j'ai envie qu'il soit sain et pur, en gros, je comprends de plus en plus l'importance de prendre soin aussi de l'environnement pour mon propre équilibre intérieur.

 

Et s'il y a une chose qui me turlupine la cacahuète, c'est le carburant de ma voiture. Non seulement j'y mets le prix chaque mois, mais en plus il pollue mon atmosphère. Je veux respirer ! J'ai découvert le Diester . Ce nom de biocarburant ne me disait rien de particulier, mais quand j'ai appris qu'il y en avait déjà dans le gazole jusqu'à hauteur de 7 % je me suis dit que j'étais vraiment mal informée. C'est Proléa  et la filière française des Huiles et Protéines qui tentent tant bien que mal de  démontrer l'efficacité et le bienfondé de l'utilisation du Diester   fabriqué à partir de colza et de tournesol.

 

Beaucoup pourraient lui reprocher ce que l'on reproche aux autres biocarburants : déforestation, famine, cultures abusives, augmentations des prix des céréales. Mais il n'en est rien pour la production Diester qui se base sur des cultures de colza et de tournesol sur des terrains agricoles déjà existant, ce qui n'engendre en rien la disparition des forêt. Il est de production Française et ne nécessite que 500 000 hectares de culture pour les huiles alimentaires sur les 2,1 millions présents. De plus, étant un carburant fabriqué en France et plus largement en Europe, il contribuerait à limiter les importations des biocarburants  qui eux, dévastent les forêts ailleurs ! D'autre part, chaque fois qu'un litre de Diester est élaboré, 1,5 kg de protéines végétales sont fabriquées pour alimenter les animaux qui finiront dans notre assiette. Aucune perte !

 

D'un point de vue énergétique, le Diester restitue 3,7 plus d'énergie qu'il n'en a été utilisé pour le produire : un bilan énergétique rudement positif donc !  Et pour moi, le plus important est que le Diester va nous aider à mieux respirer : non seulement les champs de colza et de tournesol contribuent à ré oxygéner l'air ce qui n'est pas négligeable, mais en plus , le Diester produit 75 % de gaz à effet de serre en moins que du carburant classique ! Il est donc le biocarburant  de la lutte contre le réchauffement climatique !

 

Quant à ceux qui me pensent que ces productions agricoles nécessitent l'utilisation de pesticides et que donc la pollution n'est pas si moindre que ça, qu'ils sachent que le colza et le tournesol ont besoin de beaucoup moins d'engrais que d'autres cultures et que le colza consomme les nitrates présents dans le sol.

 

 

Respirons un air moins pollué, prônons l'utilisation du Diester pour notre santé !

 

 

Article sponsorisé

Posté par wawaa à 14:05 - Activités physiques - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire