Pondéralement vôtre...

...

21 novembre 2008

Le mot "Régime", un abus de langue?

"Régime". Qui n'a pas utilisé ce mot un jour pour désigner un porcessus de "restriction alimentaire ciblée dans le but de perdre du poids"?


Partons des racines latine du mot. "Régime" vient du latin "Regimen" qui signifiait "Direction, conduite, administration". Au 13 ième siècle il voulait plutôt dire "une manière réglée de vivre et de s'alimenter pour rester en bonne santé". Aujourd'hui, le mot, dans la plupart de ces sèmes, a gardé cette notion de "règles à suivre" et notamment en matière d'alimentation.


Mais "être au régime", "suivre un régime", "faire régime", c'est quoi finalement? Ce n'est pas, comme on pourrait le croire, supprimer tout un ta d'aliments et se nourrir uniquement de bouffe à 0% de matière grasse, ce n'est pas se priver continuellement pour maigir, mais c'est avoir des "règles alimentaires", "équilibrer correctement son alimentation pour retrouver une bonne santé, tant mentale que physique".


Le culte de la minceur a depuis des décennies, connoté le mot du sens de "diète", "privation", "interdiction" et de "frustration".


Le terme "régime" dans le domaine de la nutrition est donc un terme extrêmement délicat à utiliser car par le biais de l'influence d'une société sans cesse en quête de minceur, le mot est pratiqué au sein d'une recherche esthétique qui n'est pas toujours bonne pour la santé.


Je veux donc rendre à ce mot tout son sens. Faire un régime alimentaire c'est acquérir un bonne santé sans se frustrer et sans abuser, et non acquérir une perfection esthétique irréprochable.

Posté par wawaa à 16:09 - Termes techniques - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire